Le Témoignage Client

4 questions à Alliance Auto Industrie

Soraya Imelhaine, Responsable Marketing, nous donne son retour sur le basculement digital opéré par Happy pour le groupe. 

 

Vous qui avez toujours privilégié le contact direct en magasin, pourquoi opter maintenant pour une transition vers le digital ? 

Nous avons toujours cru que nos cibles n’étaient pas sensibles à ce type de communication. Mais notre marché est aujourd’hui pris d’assaut par des « pure players » du type Oscaro. Leur émergence a bouleversée notre façon de travailler. Dans un premier temps nous nous sommes attachés à rendre notre service plus qualitatif et plus performant pour nous démarquer et sortir de la simple guerre des prix. Puis nous avons pris conscience qu’il nous fallait également occuper l’espace digital. 

Happy nous a proposé la bonne stratégie malgré un cadre contraignant. Une stratégie adaptée à nos préoccupations, à la réalité de nos magasins, à nos équipes de vente en local, ainsi qu’à notre attachement au service et au conseil. Nous avons donc naturellement mis en place une stratégie web to store. L’idée étant de se servir du digital pour générer du trafic en point de vente. 

 

Comment ce changement a-t-il été perçu par votre clientèle ?

Nous avons deux types de clientèle, le pro et le particulier. Nous sommes très attentifs à ce que ces deux cibles puissent coexister en parfait équilibre. Au départ nous avions la crainte de « froisser » les pros en nous rendant visibles sur les canaux digitaux. Mais finalement nos actions vers le particulier coexistent parfaitement avec les actions que nous menons vers les pros grâce à une politique tarifaire équilibrée. La visibilité que nous avons aujourd’hui nous permet de pouvoir nous affirmer en devenant incontournable. 

 

Comment votre stratégie a-t-elle été déployée ? 

Par étape. Nous avons d’abord construit notre plateforme digitale sur un cahier des charges précis pour pouvoir déployer des campagnes digitales qui s’y adossaient ensuite. Une fois notre écosystème en place, nous avons pu évoluer vers des stratégies "web to web to store ».

 

Aujourd’hui, après une année, quels sont les résultats ? 

Des résultats d’images tout d’abord mais aussi une nette augmentation du trafic en agence. Nos stratégies digitales nous permettent d’avoir un vrai retour sur investissement mais aussi de mieux connaitre notre clientèle et d’affiner nos ciblages. Nous avons pu comptabiliser d’excellents résultats quand nous avons travaillé le contextuel et le mix médias. 

 

Le groupe Alliance Auto Industrie compte aujourd’hui plus de 25 agences dans le grand Sud-Ouest. Du magasinier au commercial comment a été accueilli le changement ? 

La force commerciale dans notre secteur fonctionne beaucoup sur la relation. Au départ les équipes étaient sceptiques sur l’efficacité des actions pour ensuite être enthousiasmées par l’augmentation du trafic en agence. Aujourd’hui ils sont même fiers du rendu et de l’image. 

Et vous, avez-vous intégré le digital à votre stratégie ? Cliquez ici pour en parler.